Malgré les taux bas, les Français boudent le crédit immobilier

Le crédit immobilier a du plomb dans l’aile ! Malgré les taux bas, les Français ne veulent rien savoir de lui. Un sondage effectué par IFOP commandé par CAFPI  sur le comportement des Français vis-à-vis des achats immobiliers le confirme. La conjoncture économique actuelle n’y est pas pour rien. Le pouvoir d’achat des Français semble viré au rouge.

Première cause : le contexte économique

51 % des Français pensent que la situation économique n’est pas prête de s’améliorer. Cela se ressent dans l’amoindrissement progressif des projets d’acquisition immobilière réalisés. Le crédit logement a beau subir une baisse continue de taux, les Français n’en ont que faire.

Selon l’étude de l’IFOP, bon nombre de Français se considèrent encore en pleine crise économique. Les chiffres sont accablants, seuls 36 % des Français pensent avoir les moyens de s’offrir une habitation. Les 61 % n’envisagent même pas l’éventualité d’un achat.

Une situation qui dure

En début 2018, le pourcentage des Français ayant un avis négatif sur le contexte économique était de 43 %. Pourtant, il s’agissait déjà d’un record à cette époque. On était bien loin des statistiques du premier sondage de l’IFOP dédié à ce sujet.

Les français trouvent qu’ils étaient mieux lotis en 2017. 65 % de ces derniers estiment que devenir propriétaire est aujourd’hui un vrai parcours de combattant. Les 1,44 %* des taux moyens d’un crédit immobilier n’ont qu’à se rhabiller.

Quelques exceptions

Malgré ce vent de négativité, il reste quelques Français qui comptent acheter un bien immobilier bientôt. 40 % des enquêtés projettent de devenir propriétaire d’ici environ 5 ans. 13 % envisagent de faire un investissement locatif. 30 % espèrent acquérir une résidence d’ici là et 6 % prévoient d’acheter une résidence secondaire.

Échapper aux loyers est la principale motivation de la majorité des candidats à l’accession. Finalement, la baisse des taux d’intérêt aura quand même porté ses fruits. Seuls 15 % des sondés considère les taux pratiqués comme un obstacle.

Le prix des biens immobiliers par contre ne sont font pas d’enthousiastes. 56 % des enquêtés semblent avoir été refroidis par la hausse des prix même si elle est compensée par les taux bas.

Trouver un financement avantageux

Une solution s’offre aux ménages désirant trouver un crédit immobilier avantageux, la simulation de crédit en ligne. Sachant que la banque en ligne a aujourd’hui conquis près de 4,4 millions de français.

L’avantage des simulateurs en ligne c’est qu’ils sont gratuits et rapides. Afin de proposer une liste d’offres intéressantes, ils consultent les banques et autres institutions financières. Comment ça marche ? Les internautes entrent dans un formulaire le montant et la durée du prêt qu’ils désirent obtenir. Plusieurs offres d’emprunt leur sont ensuite présentées et il ne leur reste plus qu’à choisir la plus compétitive.

Type de crédit immobilier

Le marché propose différentes offres de crédit immobilier dont :

— Le prêt in fine ;

— Le prêt d’accession sociale : pour le financement de l’achat d’une résidence principale ;

— Le prêt conventionné ;

— Le prêt ÉCO PTZ ;

— Le Prêt à taux 0 % ;

— Prêt 1 % logement ;

— Le prêt libre ;

— Le prêt règlementé ;

— Le prêt hypothécaire ;

— Le prêt relais ou Revente.

 

* selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA.