Assurance de prêt : comment déjouer les pièges ?

Certes, les taux actuels sont bas, mais quand les coûts des assurances de prêt flambent, cela revient à un crédit onéreux. Pour ne pas se faire avoir, il faut être malin. Voici quelques astuces pour déjouer les pièges.

Assurance emprunteur individuelle et assurance emprunteur de groupe

L’assurance de prêt ou assurance emprunteur est proposée par l’organisme de crédit lui-même. Vous pouvez toutefois vous tourner vers les assureurs alternatifs, mais comment ? – Peut-être que vous devez demander service à un courtier, mais comprenez d’abord quelques détails concernant l’assurance emprunteur  :

Le produit d’un assureur alternatif – l’assurance emprunteur individuelle – présente des différences notables par rapport à l’assurance de groupe proposée par un organisme de crédit ou une banque. Il y a de grands écarts entre les tarifs. Les conditions sont différentes. La souplesse du produit n’est pas non plus la même quoiqu’elle dépende de votre profil.

Assurance emprunteur : comment vous la propose-t-on ?

Vous souscrivez à votre crédit. Prenons un prêt immobilier à titre d’exemple. Votre prêteur va tout de suite vous proposer son assurance de groupe qui, notons-le, n’est pas toujours la plus intéressante. Pourtant, vous n’avez pas vraiment le choix du moment où votre demande ce prêt est accordée et votre contrat de crédit signé. Si vous avez choisi une banque en ligne, par exemple, dès la simulation de crédit, l’assurance de prêt y est intégrée. Donc, si vous n’avez aucune connaissance en termes de délégation d’assurance, vous êtes obligé d’accepter les conditions stipulées par l’assurance emprunteur individuelle.

De quel droit pouvez-vous basculer à une assurance de prêt individuelle ?

La plupart des emprunteurs préfèrent souscrire leur assurance auprès des assureurs alternatifs parce que c’est moins cher. Le problème, c’est que si vous souscrivez votre assurance ailleurs qu’auprès de votre prêteur, vous auriez moins de chances de vous faire accorder un taux de crédit favorable. Pourtant, la loi Lagarde 2010 vous donne bien le droit de souscrire à une assurance de prêt auprès d’une compagnie d’assurances, et pas toujours une assurance de groupe. Alors, voici comment faire pour éviter le piège de l’assurance emprunteur de groupe :

Dans un premier temps, acceptez l’assurance de votre prêteur. Attendez 12 mois après votre souscription pour la résilier. La loi Hamon vous donne le droit de le faire. Cela n’aura plus d’impact sur le taux de votre crédit, car vous avez déjà signé votre contrat de prêt. Par la suite, vous pouvez toujours résilier votre contrat d’assurance à échéance annuelle grâce, cette fois, à l’amendement Bourquin.

Pour terminer, quand vous choisirez entre les offres d’assurance emprunteur, utilisez un comparateur d’assurances en ligne. Examinez les garanties proposées. Il doit y avoir des garanties incontournables et des garanties optionnelles.